Retour à l'accueil

Commération du 17 octobre 1961

Quarante ans après le massacre de centaines de manifestants algériens perpétré dans la nuit du 17 au 18 octobre 1961 par la police parisienne alors aux ordres du préfet Maurice Papon, des individus et associations se réunissent au nom de la mémoire, pour réclamer la reconnaissance de ces crimes par l'état français. Le Collectif des Résistances et Alternatives de Paris organise à Montreuil, dans le cadre des commémorations du 16 au 20 octobre 2001, des rencontres, des projections, une exposition et un concert de soutien, au Café La Pêche et au Cinéma Méliès, en collaboration avec les associations 17 octobre 1961 contre l'oubli et Carnets d'Echanges.

 

Le programme

 

Du mardi 16 au dimanche 21 octobre 2001 :

Exposition retraçant le contexte historique, la chronologie des événements, et la presse de l'époque,

par Carnets d'Echanges

à La Pêche, 16 rue Pépin, M° Mairie de Montreuil

 

 

Le samedi 20 octobre, à partir de 15 h :

Projection du documentaire de Philip Brooks et Alan Hayling " Une journée portée disparue " (52min, 1992).

"Les manifestations pacifiques organisées par le F.L.N.. à Paris les 17, 18 et 20 octobre 1961, auxquelles participent des milliers d'Algériens de la région parisienne, sont violemment réprimées par les forces de l'ordre. Récits de témoins, filmés sur les lieux du drame, et images d'archives montrent les excès [sic] de cette répression qui causa la mort de centaines de manifestants, dans un document exemplaire qui fait enfin la lumière sur un épisode trouble de la guerre d'Algérie, longtemps caché par le pouvoir politique."

Suivi d'une discussion avec Maître Nicole Dreyfus, avocate de La fondation algérienne du 8 mai 1945 qui anime les plaintes de victimes du 17 octobre 1961 devant les tribunaux, Olivier Lecour Grandmaison président de l'association 17 octobre 1961 contre l'oubli.

Puis un concert de soutien, avec les textes engagés et conscients de La Caution (Rap), La Rumeur (Rap) et Saï Saï (Ragga), ...

40F

à La Pêche, 16 rue Pépin, M° Mairie de Montreuil

 

 

Le dimanche 21 octobre :

Projection du documentaire de Daniel Kupferstein "17octobre1961 : Dissimulation d'un massacre"

(52 min, 2001).

+

Projection du film de Bourlem Guerdjou " Vivre au paradis " (97min, 1999).

Bourlem Guerdjou fait dans ce film le portrait d'un couple d'Algériens installé depuis peu dans le bidonville de Nanterre, à la veille de l'indépendance (et des événements d'octobre 1961). La manifestation du 17 octobre 1961 est filmée avec pudeur. Particulièrement émouvante est la description de "l'héroïne" qui trouve dans la lutte pour l'indépendance, et face à l'effondrement de son mari, les moyens de son émancipation.

 

Suivi d'une discussion avec Daniel Kupferstein, ...

 

au Cinéma Méliès, M° Croix de Chavaux, à Montreuil